Historique

En 1993, les communes de Millançay, Montrieux-en-Sologne, Neung-sur-Beuvron et Vernou-en-Sologne décident ensemble de se grouper pour acheter le Domaine de Villemorant.
Ils se sont portés acquéreur d’un château du 19ème siècle : Le Domaine de « Villemorant » et de ses bâtiments annexes au cœur d’un parc de 23 hectares.
Alors que la crise économique sévit, accompagnée d’un fort taux de chômage et que l’agriculture décline, les élus pensent que ce domaine peut servir au développement économique local : « On serait coupable de ne rien faire » dira l’un d’entre eux. Le pari est lancé et le syndicat intercommunal de l’Écoparc, chargé de gérer la zone d’activités du même nom, est créé le 31 décembre 1993.
En 1996, les communes de Saint-Viâtre et de La Ferté-Beauharnais se joignent à ce groupement de communes.
En janvier 2001, le syndicat devient un Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) : la Communauté de Communes de la Sologne des Étangs est née et les communes de La Marolle-en-Sologne et Villeny la rejoignent aussitôt.
Cette évolution a été rendue possible par le soutien financier de l’État par le biais de la Dotation Globale d’Équipement et s’est faite sans création d’impôts supplémentaires pour les administrés.

La Communauté de Communes possède désormais un rayon d’action plus étendu que le syndicat et sa création aura permis de renforcer la solidarité locale.

2002 : Adhésion des communes de Dhuizon et d’Yvoy-le-Marron
2006 : Veilleins rejoint la Communauté de commune

Vingt deux ans  plus tard le succès de l’Ecoparc est sans appel, le site compte 24 entreprises pour plus de 180 emplois.
Sur le territoire de la Sologne des Étangs, aucune commune agissant seule n’aurait eu les moyens de réaliser et de pérenniser un tel projet.

Les commentaires sont clos.